Réemploi des matériaux du BTP : favoriser les achats socialement et écologiquement responsables

Après une année de tests, le consortium d’acteurs de l’économie sociale et solidaire (ESS) composé par INAÉ Nouvelle-Aquitaine, la CRESS Nouvelle-Aquitaine et 3AR continue à développer ses initiatives en faveur des achats responsables en région, avec la création du PRASER.

Ce Parcours Régional des Achats Socialement et Écologiquement Responsables s’adresse aux services achats d’entreprises privées et aux collectivités engagées pour une commande publique responsable. Dans le cadre de ce parcours, nous accueillerons, le 26 mai 2023 dans nos locaux, la première rencontre départementale sur la thématique du réemploi des matériaux du BTP.

On vous en parle avec Maylis Bargach, Chargée de mission achats socialement et écologiquement responsables à la CRESS Nouvelle-Aquitaine.

Bonjour Maylis, comment est né le PRASER en Nouvelle-Aquitaine ?

En 2014, afin d’encourager les acheteurs publics dans la voie des achats responsables, l’article 13 de la loi relative à l’économie sociale et solidaire a instauré l’obligation d’adopter et de publier un schéma de promotion des achats publics socialement responsables. En 2015, la loi transition énergétique pour la croissance verte a élargi ce schéma à la promotion des achats publics écologiquement responsables. 

Au-delà de la nécessité d’apporter des réponses locales concrètes aux grands défis environnementaux et sociaux actuels, les cadres règlementaires et légaux sont aujourd’hui favorables au développement d’achats privés et publics plus responsables.

C’est dans ce contexte que notre consortium s’est donné pour mission d’accompagner au mieux les dimensions environnementales et sociales des achats des collectivités et des entreprises soumises au code de la commande publique.

Quelles sont les actions mises en œuvre dans le cadre de ce parcours ?

Notre démarche se décline à travers différentes actions auprès des acheteurs et des fournisseurs. Cela se traduit notamment par : 

  • L’identification et le catalogage des entités ESS sur Carteco qui référence les structures de l’économie sociale et solidaire engagées dans les territoires pour accélérer la transition écologique.
  • Le soutien et l’accompagnement des structures ESS pour formuler des réponses groupées à des appels d’offres publics et privés.
  • L’organisation de rendez-vous d’affaires destinés aux collectivités locales et aux structures de l’ESS qui cherchent à établir des relations acheteur-fournisseur (Les ESSPRESSO).
  • L’organisation de réunions entre les acheteurs des collectivités et les entités de l’ESS pour favoriser le co-développement autour d’une industrie spécifique, comme c’est le cas le 26 mai prochain sur la thématique du réemploi dans le bâtiment.

Comment identifiez-vous les acteurs engagés sur le territoire et quelles sont les thématiques privilégiées ?

Nous travaillons avec différents niveaux de collectivités territoriales : la Région Nouvelle-Aquitaine, le département de la Gironde, les agglomérations de Grand Poitiers et Bordeaux Métropole et la ville de Bordeaux. 

Un premier groupe de travail a vu le jour en 2022 avec pour mission l’identification des  filières prioritaires. Cette approche nous a permis de progresser par étapes dans le référencement des structures de l’ESS ainsi que dans la conceptualisation du parcours. 

Les filières identifiées comprennent l’agriculture et l’alimentation durable, le réemploi des matériaux du BTP, la revalorisation du matériel informatique (D3E), et plus récemment, la mobilité durable.

Le format de parcours, que nous avons choisi, nous permet d’avoir cette approche par filière. Par exemple, la filière agriculture et alimentation durable est apparue sur Cartéco en septembre 2022. Nous avons donc organisé une rencontre acheteurs·euses – fournisseur·euse ESS de cette filière afin de lever les premiers freins, identifier les besoins et créer un premier contact. 

Par la suite, un rendez-vous d’affaires (ESSpresso) a été organisé pour une approche plus commerciale sous format B to B. Depuis, nous avons identifié de potentiels groupements à accompagner et des marchés à adapter à l’ESS.

Cartéco est un outil géré par ESS France et le réseau des CRESS. Il évolue donc avec une dimension nationale, et la prochaine filière qui apparaîtra traitera du “bâtiment durable”. 

Est-ce que le PRASER identifie déjà les acteurs du réemploi dans le bâtiment en région ?

Oui, grâce au collectif CADRESS (Coopération néoAquitaine pour la Déconstruction et le Réemploi dans l’ESS). 

Ce consortium, composé de ReNAITRe, ATIS, INAÉ, IDRE, Odéys, ADI et la CRESS est soutenu par la Région Nouvelle Aquitaine. Il se fixe pour objectif d’initier les Coopérations territoriales entre acteurs en vue de structurer la filière ESS de la Déconstruction et du Réemploi de matériaux de bâtiment.

Nous comptons aussi quelques structures déjà référencées sur Cartéco dans le volet “gestion des ressources et déchets”.


Rendez-vous vendredi 26 mai
La première rencontre départementale consacrée aux achats responsables « Réemploi des matériaux du BTP » sera accueilli dans les locaux de Coop&Bat.

One thought on “Réemploi des matériaux du BTP : favoriser les achats socialement et écologiquement responsables

Comments are closed.