La CAE, outil de développement économique

Construire et structurer une offre de construction en paille

Devant la montée en compétence de plusieurs de nos entrepreneurs sur la construction « ossature bois – remplissage paille – enduit terre », et dans l’objectif de développer notre compétence en éco-construction en phase avec notre projet stratégique et nos valeurs, un groupe composé d’une dizaine d’entrepreneurs et de 3 membres de l’équipe d’appui s’est constitué pour construire une offre commerciale dédiée à ce type de construction.

Cette offre s’appuie sur 3 axes

Économique

proposer une offre commerciale locale pour participer à la mise en place d’un réseau d’acteurs concernés par les filières locales bois et paille.

Social

mettre en avant le savoir-faire des artisans et des agriculteurs locaux, organiser des chantiers participatifs propices aux échanges et au partage de connaissances, proposer des formations sur les chantiers.

Environnemental

utiliser des matériaux bio sourcés, avec une importante efficacité thermique, un bilan carbone optimisé et une bonne qualité de l’air intérieur permettant de garantir un environnement sain pour les habitants.

Pour accompagner cette démarche, une plateforme numérique partagée permettant d’échanger sur les questions liées à l’approvisionnement en bois, paille et terre mais aussi à des sujets techniques ou financiers a été mise en place.

Plusieurs chantiers connexes se sont développés en 2019 : programme de formation Pro-Paille, chantier participatif, partenariats avec les acteurs de la filière, communication…

La démarche est amenée à s’ouvrir à de nouveaux entrepreneurs dans un esprit de partage et de gouvernance partagée.

Pourquoi un tel projet ?

Pour le groupe, les raisons de mener un tel projet sont multiples :

  • développer un mode constructif écologique à faible bilan carbone, assurant une maison confortable thermiquement, saine, et à l’esthétique soignée,
  • proposer une offre abordable financièrement et adaptée pour les clients,
  • développer les réseaux d’approvisionnement en circuits courts,
  • utiliser un sous-produit agricole et le valoriser,
  • Revenir à des choses fondamentales, essentielles, le respect de l’environnement et de la santé des futurs habitants,
  • favoriser l’entraide, la transmission, en particulier auprès des jeunes générations,
  • s’accomplir personnellement en mettant en place des actions en adéquation avec les valeurs de ses membres.

FONDS DE SOLIDARITÉ

À la suite de difficultés financières sur deux activités menées par deux entrepreneurs associés de Coop&Bât, les associés ont démarré une réflexion fin 2017 sur l’aide pouvant être apportée aux entrepreneurs en difficulté.

Ces travaux ont permis de rédiger une grille sur les avances de trésorerie accordées par la coopérative selon le statut de l’entrepreneur et la nature de ses problématiques. Concernant les difficultés pouvant survenir dans un déficit d’activité pour des associés, l’idée a rapidement émergé de créer un fonds de solidarité auquel cotiseraient les associés et qui bénéficierait aux associés.

Le 27/04//18 les associés présents approuvent à l’unanimité ce fonds et décident de cotiser à 1,5 % de leur marge brute sur ce nouveau dispositif (en contrepartie ils ne cotisent plus au 1 % pour les risques non couverts par les assurances). La coopérative abonde au fonds.

Ce fonds de solidarité attribue des dons et non des prêts afin de permettre à l’entrepreneur-associé de reconstruire son activité en toute sérénité.

C’est un comité d’associés qui décide de l’attribution :

Le dossier de l’entrepreneur est présenté par un membre de l’équipe d’appui et ce sont les associés présents qui décident de l’attribution de l’aide.

Les associés ne souhaitent pas tomber dans l’assistanat et accompagnent cette mesure financière d’un suivi rapproché des associés en difficulté.